Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 13 avril 2013 (SHRFI), Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Extrait de dossier, par Sébastien Hreblay.

La lutte contre les feux de forêt à travers le monde est vectrice de bons nombreux d’initiatives, de recherches et de développements industriels. Et des sociétés internationales tentent de se différencier sur un marché, pour certains juteux, pour la plupart marqués par les restrictions budgétaires, et de développer des concepts parfois très originaux.

 

Tel est le cas avec le développement des drones civils (voir notre dossier « Les systèmes drones à la conquête des missions de Sécurité civile »).

 

Dans ce cadre, la société espagnole Nitrofirex tente de développer et de commercialiser un prototype particulièrement novateur puisqu’il s’agit, dans sa version lutte contre les feux de forêt, d’un drone bombardier d’eau nocturne. L’idée est de charger dans un avion cargo entre 8 et 24 de ces « planeurs-citerne » et de les larguer, de nuit, au dessus du sinistre. Ces appareils sans pilote, d’une capacité de largage de 2 500 litres de liquide, vont repérer de manière autonome la zone d’intervention pour un largage de précision, avec de retourner à la base.

 

Parmi les autres sociétés à travailler sur le concept de l’avion sans pilote, SingularAircraft qui propose le SA-03 dans sa version lutte contre les feux de forêt. Avec ses 10 mètres de longueur, ce drone est un bimoteur amphibie capable d’emporter 2 000 litres d’eau ou de retardant… Extrait de dossier, par l’agence SHRFI, www.shrfi.com 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :